Dossier de présentation à télécharger
976 octets
Dossier-Asso-Cobe-2021-22

Dossier à télécharger

COMME ON BRULE ENCORE

Note d’intention


Il y a d’abord eu Metoo et les milliers de témoignages. La parole s'est libérée et c'est une nouvelle tribune qui s'offre aux femmes aujourd'hui. Puis la réalisation de mon film « Une de plus », un documentaire où une vingtaine de femmes sont venues témoigner des violences qu’elles ont vécues. Je leur ai proposé de mettre un masque derrière lequel la parole peut être libérée, sans gêne, sans peur du jugement.


Oser raconter son histoire puis ôter le masque pour dire : je n'ai plus peur, je n'ai plus honte. L’envie de continuer dans un projet artistique où les femmes peuvent être libres, être entendues, me poursuivait. Je souhaitais aller plus loin dans ce travail amorcé avec ces femmes sur la libération de la parole et transformer l’horreur de leurs histoires en une création féconde.


Ma rencontre avec Viviane, art-thérapeute, a été également déterminante. Nous avons, dans un premier temps, réaliser ensemble un deuxième film portant sur la reconstruction. Ce tournage a été bouleversant et m’a conduit à ce projet de spectacle où les histoires sont racontées, dansées et chantées.


Émergeant d’un processus d’écriture thérapeutique, d’un travail corporel et d’improvisations qui vont au cœur des expériences de chacune, la scène devient le lieu de la transformation. Symbolisé par une forme esthétique, ces expériences de vie sont transmises au public par le théâtre, la danse, le chant et l’humour. Les corps et les voix traversent l’espace avec une sensibilité authentique qui vient toucher profondément les spectateurs et interroge sur le fonctionnement de notre société. Les comédiennes-danseuses et chanteuses ont participé à la création des textes, à la conception des chorégraphies allant de la danse contemporaine

au hip-hop.

 

Tout est remis en cause ici, il est question d’avenir et de changement, de valeurs et de reconstruction. Il est question d’elles, mais il est surtout question de nous tou.te.s., car cette pièce, au sujet universel, rassemble. Elle ne divise pas mais parle d’égalité hommes femmes.


La création musicale s’est faite en collaboration avec l’artiste Human Brigade, et a été enrichie par les musiques choisies par chacune des comédiennes.

 

Les thèmes sont représentés par des tableaux dont le lien est la création d'un spectacle.

 

Le décor est épuré, juste 4 chaises mais avec un vrai travail de lumières qui crée des espaces et des univers très différents. 

Les comédiennes portent toutes le même costume car elles représentent toutes les femmes. Leur tenue peut être également portée par des hommes qu'elles jouent dans le spectacle.
Certaines parties du texte sont slamées, d’autres sont reprises en chœur pour sensibiliser à l’aspect universel de leurs histoires.